En passant sur le pont de Schengen

La visite du village

Ne pas manquer au centre du village au pied de l'église, la maison "Koch", peut-être la plus ancienne et la plus pittoresque du Pays. Descendre ensuite vers le château construit en 1812, sur les restes de l'ancien "Wasserburg" dont un tour subsiste encore et qui fit office très longtemps de prison. 

Cette propriété fut longtemps occupée par des sœurs de 1839 à ces dernières années. Victor Hugo séjourna à Schengen lors de son exil. A la fin d'un déjeuner au Château, le 13 septembre 1871, il remercia ses hôtes en leur offrant le dessin de la tour qu’il venait d'exécuter.

Face à l'ancien embarcadère l'on pourra admirer le Bildstock (calvaire) dit "Sonnenuhrkreuz" vieux de 1612. Sa particularité est d'être munie d'un cadran solaire.

L'ancien embarcadère (d'Pont) a fonctionné jusqu'au début du siècle. Tout homme recherché, quel que fut le motif du délit, pouvait bénéficier d'un droit d'asile de 6 semaines et de 3 jours, s'il parvenait à emprunter le bac. Il devait rester à bord et vivre des offrandes des passagers ou mourir de faim. Ce droit permis à beaucoup de gagner le temps nécessaire de faire leur examen de conscience.

Ironie de l'histoire, c'est sur les mêmes eaux et au même emplacement de l'ancien embarcadère que furent signés le 14 juin 1984, les "Accords de Schengen" instituant la fin des contrôles de police aux frontières des états membres de l'Union Européenne et instituant les accords de police sur l’aire partielle de la nouvelle Europe.

Un pont de fer, construit en 1909, permet au village d'atteindre la nouvelle gare de Perl, de la nouvelle ligne de chemin de fer Thionville-Coblence construite en 1906. Mais les bombardements de 1939 lors de la Drôle de guerre détruisirent le pont qui fut à nouveau rétablit en 1958.

Nous voici sur le pont. Des panneaux nous indiquent que nous changeons d'état. La douane luxembourgeoise est désaffectée depuis 1993. Retournons-nous et admirons Schengen au pied du Stromberg entourée de vignes. En regardons vers Sierck. Constatons que la Vallée de la Moselle a atteint ici un maximum d'encaissement. C'est une véritable Porte, d’où son appellation d’Muselpuert.

Le Pont détruit en 1940

pont de Schengen détruit en 1940
Autre Porte sera l'écluse que nous découvrons de plus près. L'écluse est le point de convergence des trois frontières d'Dräilännereck avec la France, l'Allemagne et le Luxembourg : six mètres de retenue et un passage escalier d’eau pour les poissons.

La Moselle fait frontière entre la France (département de la Moselle) et le Luxembourg sur près d'un kilomètre, ce sont des eaux internationales. De même entre l'Allemagne et le Luxembourg, de Perl à Wasserbillig la Moselle est également sous le statut des eaux internationales. La pêche notamment est y libre. Ces limites territoriales ont été fixées par le Congrès de Vienne en 1815 qui fit cession des territoires luxembourgeois sur les rives droites de la Moselle et de la Sûre à la Prusse.

Enfin Schengen est très fréquenté par les touristes frontaliers pour le prix bon marché de l'essence. Ceci occasionne une circulation intense autour du Stromberg et dans la vallée, certainement très nuisible à l'équilibre de la nature.

Après la dernière guerre, le jeudi, jour de vacances pour les écoliers, nombreuses étaient les familles qui faisaient le chemin, à pieds, par exemple pour aller acquérir tabac, café, chocolat etc.… encore limités et rares et plus chers qu’en France. Quelle fête pour les enfants ! Quelle promenade tout en écoutant nos grands-mères. Et quelles peurs, au retour au poste de douane de Contz-lès-Bains ! Le Stromberg pourrait raconter bien d'autres histoires de contrebande bien plus importantes.…

© Copyright SiteName. Tous droits réservés.