Rues de Rettel

Avant propos

Plan des rues de Rettel

La Municipalité, sortie des urnes en 1983, s'engage dans la modernisation des équipements du village. Entre autre, est entrepris la valorisation du quartier de l'ancienne rue Principale. Cela avait valeur de symbole. En effet, le développement économique de Rettel, dans son histoire, s'inscrit dans cet espace, nommé depuis, rue Saint-Nicolas, patron de la Batellerie. D'autres rues vont rappeler ce passé glorieux en adoptant de nouvelles apellations: Rue de la Chartreuse, rue des Vignes etc. Les rues manquent pour rendre hommage à d'autres personnages illustres: Saint Bernard pour sa visite historique à Rettel ou encore Effetia la vraie  fondatrice du village. Enfin, à l'heure du retour de l'identitaire, comme cela se fait en Alsace ou dans d'autres régions, pourquoi ne pas remettre à l'honneur dans la langue du village et de la région les noms des anciens quartiers ? Ce serait rendre justice à la population laborieuse de nos anciens.

La Rue Saint Nicolas

Nommée longtemps rue Principale d’Grousstrooss, la Municipalité la baptise en 1983 rue Saint-Nicolas en l’honneur du Saint Patron de la Batellerie. Capitale pour l’économie du village, elle assurait la liaison entre les rives de la Moselle grâce au bac. Les habitations, les exploitations et les artisans s’installent aux endroits utiles et nécessaires, à proximité de la navigation. Si la rue principale traversait le village de bas en haut, ce n’est pas le cas de la nouvelle rue Saint-Nicolas. D’ailleurs, jadis, la population pensait en quartier. Cette rue correspondait au bas-village  ‘t Niderschdorf. Qui dit bas-village pense haut-village ‘t iwwerschdorf ou de façon informelle de Bierg (la Montée). Cette vielle appellation a été reprise également en 1983 par « rue de la Chartreuse ». Bien nommée, elle dessert tous les anciens domaines du couvent.
 
La Particularité du quartier bas-village est le vent quasi permanent.
 
Dans la rue Saint Nicolas s’inscrit toute la mémoire des activités économiques du village de la batellerie du moyen-âge à la Révolution ? Y sont situés :
 
Le bac d'Pont, disparu de nos jours et les quelques vestiges de la Maison du passeur.
Les barques privées utiles à la pêche, mais aussi pour atteindre, sur l’autre rive, les terres, vignes et vergers de la population.
L’alambic municipale dat Brennhäischen
La Maison des Pêcheurs (1)
La Maison de la Dîme dat Aalthaus, son puits et sa cave.
L’ancien presbytère, aujourd’hui la Mairie
L’Eglise et les bâtiments annexes des anciens ateliers liés à la vigne et à la batellerie
 
La Rue Saint Nicolas possède au milieu de sa course un accès à la rivière : l’ancienne impasse d'Gässel (une ruelle), nommée de nos jours Impasse Saint Nicolas et d'un chemin d’accès au Groussegaot, le grand jardin, Hannergoerden(derrière les jardins) dans son prolongement :
 
(1)Jules Florange dit à propos de cette maison dans ses Cahiers Luxembourgeois de 1832 :
« Dans l’écurie annexe on voit encastrée dans le mur une clef de voûte aux armes de Jean, comte de Salm, époux de Marguerite de Sierck, morte en 1485. Cette clef est semblable à celle qui se trouvait autrefois dans l’église de Kerling, provient sans doute de l’ancienne église de Rettel. »
 
 
 

Galerie de photos Rue Saint Nicolas

  • Rettel 2006 inondations
  • Beckegaass

Galerie de photos de la chartreuse

La Rue de la Moselle et l'Ancienne impasse du Saak

Cette rue possède la particularité de former un T.  Elle intègre l’ancienne impasse de Saak.

On remarquera une large ouverture à la rivière, nommée de Päerdswee (le chemin des chevaux). Ce passage permet d’accéder au quai et à l’ancien chemin de halage.

Face à l’église, une maison construite en 1831 sur les anciens Jardins de la Chartreuse, est le type même de la fermette lorraine d’après la Révolution Française avec son porche. Elle présente toutefois une particularité peu banale en Lorraine. En effet l’arche du porche repose sur deux pierres présentant en bas-relief chacune une croix basque. Quelques vestiges du mur d’enceinte de l’ancienne chartreuse subsistent. 

La Rue du Puits

Porte de maison reprenant les signes de la batelerie (ancienne maison Klein Marie)

Dans cette rue, certainement une des plus anciennes du village, se trouve une des maisons typiquement mosellanes des plus anciennes du village, datant du 16ième siècle. Appelée communément la Maison des Mariniers, elle présente une porte d’entrée originale et d’un linteau orné de deux ancres opposées dans lesquelles se croise une paire de clous de maréchal ferrant.

Elle est située à quelques pas du Päerdswee, le « chemin des chevaux » et de la Moselle et du chemin de halage. Le bâtiment accueille le Musée Lorrain du Cheminot.

Galerie de photos Rue de la Moselle

  • L'ancienne entrée du couvent de Rettel
  • Inondation à Rettel

Photos rue du puits