L'effet Schengen au Luxembourg (tourisme)

Le tourisme horaire existait déjà à Schengen en 1870, puisque qu’au tout début de la guerre franco-allemande, des soldats français de passage à Sierck lès Bains en Moselle, pénètrent au Grand-Duché du Luxembourg, sachant que le tabac y est à meilleur marché. Ils seront punis par leur hiérarchie pour avoir franchi en temps de guerre les limites nationales d’un membre du Zollverein (Union douanière de la Confédération Germanique du Nord).

La chute du Kaiserreich en 1918 plonge le Luxembourg dans un état économique dramatique. Son adhésion ultérieur à l’Union Economique Belgo Luxembourgeoise et au Benelux lui permettra de rester bien approvisionné, en particulier après la Seconde-Guerre mondiale. Les voisins Allemands et Français subissaient alors encore des restrictions, mais, ils se rendent à Schengen se procurer quelques denrées alimentaires introuvables et à bon prix. C’est l’époque de la petite contrebande.

Situé à l’extrême sud-est du Grand-Duché, ce village de vignerons « partage » la Moselle avec ses voisins «étrangers » et accueille le touriste horaire venu acquérir des marchandises à meilleur marché dans les nombreuses stations essence.

Schengen

Scjengen

Les taxes qu’impose l’Etat Luxembourgeois sur les produits de consommations courantes sont en général douces. Les Douanes Françaises furent sans pitié avec les contrevenants en cas de dépassement des tolérances d’importation notamment du tabac, des alcools et des carburants.


Mais la chute des frontières et la constitution de l’Union Européenne avec ses « harmonisations » ont fait évoluer progressivement cette situation d’exception. Les marges commerciales sur les ventes de carburant, très étroites pour les commerçants, se réduisent dès les années 90. Les prix du « Sprite » rejoint peu à peu celui des voisins et pour les alcools cela semble être déjà le cas. De nos jours, une bouteille d’apéritif de marque a une grande chance d’être proposée à un moindre prix dans une grande surface française non loin de la frontière. Reste le tabac. L’avenir du tourisme horaire avait ses limites.


Or, le miracle touristique se produit en Juin 1985, grâce aux fameux « Accords » européens de police signés à bord d’un bateau de promenade amarré au quai de la Moselle. La renommée du village allait atteindre des sommets de popularité.


Pour la petite histoire. La délégation européenne souhaitait signer ces accords au cours d’une mini croisière sur les eaux mosellanes. Hélas, dès les premières amarres larguées et les moteurs lancés, un juriste trouble la fête et fait suspendre subito le départ, arguant que la signature sur les eaux de la Moselle sera nulle au regard du droit européen ! En effet, la navigation entre le Luxembourg, l’Allemagne et la France est soumise au droit des eaux internationales. Ainsi, les « Accords » furent finalement signés à Schengen même. Pour peu les « Accords de Schengen » allaient se nommer les « Accords de la Moselle».


Une alternative nouvelle s’offre donc à Schengen. Le périmètre de la signature des lieux des « Accords » a été sanctuarisé et cela interpelle. Le touriste en effet s’attarde plus longuement, mais il est mobile et imprévisible, et, n’hésite pas à s’aventurer dans l’aire des « Trois Frontières » de la Lorraine toute proche. Celle-ci enregistre déjà les retombées économiques de l’ « effet Schengen » en offrant son tourisme vert, ses produits du terroir et son patrimoine historique.

Le Balcon de Schengen

Le Balcon de Schengen


Le Balcon de Schengen - de Priedegstull altitude 290 m

La promenade est magnifique sur cette hauteur. Le Stromberg forme une sorte d'Ile, car isolé du relief, en grande partie par le méandre de la Moselle. L'on découvre trois pays, la France, le Luxembourg et l’Allemagne qui viennent au pied de la colline se confondent en un point, appelé les « Trois Frontières ».

Avant d'accéder au Balcon, peu après la borne frontalière, sur votre droite, un sentier discret, à pic, vous mène à des escaliers taillés dans le roc de la falaise. De splendides fougères percent entre les rocailles. La Montagne travaille toujours. De petits éboulements, pierres et arbres se détachent de temps à autre de la pente etc... Mais pour poursuivre notre promenade, il faut remonter les escaliers et reprendre notre sentier, provisoirement abandonné, un instant.

Le Balcon est un roc à pic sur la forêt, surplombant la Vallée de la Moselle au Grand-Duché. Le Hammelsberg de l'autre côté de la rivière est la continuation naturelle du Stromberg et du balcon tout particulièrement.

Les travaux de canalisation de la Moselle, en 1959, sont à l'origine de la disparition d'une barrière rocheuse reliant le Hammelsberg et le Stromberg. Celle-ci traversait la Moselle sur une largeur de 100 mètres à cet endroit. Les eaux n’atteignaient qu’une profondeur d’un mètre seulement. Ainsi, dans le passé, tous les bateaux devaient décharger, puis à recharger leurs marchandises pour pouvoir flotter et franchir la barrière rocheuse. Celle-ci, continuation naturelle des deux collines, fut éliminée, en grande partie par des moyens radicaux et violents : les explosifs. Les résultats de cette agression contre la Montagne n’ont pas rassuré les géologues. Les détonations ébranlèrent, en effet le Stromberg. La construction de l'écluse franco-allemande à cet endroit du s'achever sans explosifs. Les scientifiques notèrent des signes de risques géologiques importants.

En 1964, le 26 Mai, en présence de la Grande Duchesse Charlotte, du Général de Gaulle et du Président Lübke, la reprise du trafic fluvial grâce à la Moselle canalisée, fut inauguré dans ce cadre unique qui est aussi appelé la Porte de la Moselle - d'Muselpuert.

Au pied du rocher, la forêt très luxembourgeoise, les vignes, la Moselle, Apach village français frontalier avec l'Allemagne, le Hammelsberg, Perl en Allemagne et Schengen au Grand-duché qui a donné son nom au fameux traité.

Les bruits familiers de la vie dans la vallée montent discrètement jusqu'au Balcon où flottaient, dans le passé, les couleurs luxembourgeoises. Mais ici dans cette forêt suspendue, la nature est reine. Les oiseaux et les autres espèces de la faune sont rois et se manifestent en paix, si on sait se faire également discret.

© Copyright SiteName. Tous droits réservés.