Les Armes de Rettel

La maquette des Armes de Rettel est exposée à la salle de la Maison Commune depuis 1950.  Il est légalement reconnu et a été déposé dans le respect des règles héraldiques.  Il n’est réservé exclusivement à l’administration municipale et peut être utilisé de tous.

Un blason est un signe de reconnaissance et un symbole en forme de bouclier, celui de la cité et de son chef. Il sert au combat pour la défense du bien commun et spirituel des assujettis et rappelle les principes qui président à la conduite d’un groupe particulier.

Les armes du village représentent Saint Sixte II, martyr et pape, fondateur du Couvent de Rettel.

Coiffé de la tiare, il brandit de sa main droite une clef géante et le livre des Ecritures Saintes de sa main gauche. L’or de ses vêtements pontificaux rappelle qu’il est porteur de la révélation divine. Debout, droit et rigide, il figure ainsi son rôle de pontife, c’est-à-dire d’intermédiaire entre le Ciel et la Terre. Du ciel il reçoit toute l’inspiration divine et la communique au monde entier, comme le symbolise son long manteau étendu sur une grande largeur.

Un symbole est un langage codifié et structuré et exprime une vérité (métaphysique). L’élément principiel de celui de Rettel est une triade (et non une trinité) c’est à dire un ensemble de trois éléments interactifs entre ciel, la terre et son intermédiaire, Saint Sixte.

Sa tiare en or rappelle son inspiration divine : sa tête « plonge » dans le ciel. Une tiare est formée de trois couronnes et symbolise les Trois Mondes.

La clef en or en position axiale (droite) reste un des mystères des plus fermés de l’initiation sacerdotale. La clef d’argent est réservée à l’initiation royale. Elles symbolisent la langue, c’est à dire la parole mais aussi la clef du cœur et de la pensée. Le pontife est l’intermédiaire dans les Trois Mondes : Ciel, Terre et Monde intermédiaire. Il détient le pouvoir de lier et de délier, c’est à dire de ce qui touche à la vie et à la mort.

Un Livre est soit ouvert ou fermé. Il est complémentaire à la clef, donc à la parole et au cœur. Les écritures viennent de la parole et doivent être lues en paroles (la clef ressemble à un livre fermé). L’écriture étant figée par nature, permet ainsi la recherche constante de la vérité. Le livre ouvert horizontalement souligne l’infaillibilité doctrinale.

Le fond de ciel de couleur argent. Le mot vient du grec argos : lumière et voyage. Par son pouvoir de lier et de délier le pontife détient le pouvoir d’ouvrir la voie de la vie (ou de la fermer).

Enfin, les initiales de Saint Sixte sont de couleur gueule : le feu dévorant, rouge et jaune ou blanc, indéfinissable. La lettre S symbolise également la clef, celle du prêtre guérisseurs dans son pouvoir de vie et de mort.

Un blason un bouclier

Armes de  Rettel
C'est un signe de reconnaissance et un symbole en forme de bouclier, celui de la cité et de son chef. Il sert au combat pour la défense du bien commun et spirituel des assujettis et rappelle les principes qui président à la conduite d’un groupe particulier.